Livraison gratuite sur commandes de *10lbs et plus ! - Nous expédions au Canada seulement.

Quelques cafés d’importation supérieure

Comme vous le savez, tous les goûts sont dans la nature. Et comme pour le vin, certains le préfèrent corsé, doux, fruité, etc. Il en est de même pour le café. Il n’y a donc pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Mais je tenterai par ce billet de vous faire découvrir certains cafés d’importation supérieure qui valent leur pesant d’or. Deux d’entre-eux sont encore disponibles ici. –> Essayez-les!

Le Kopi Luwak

Provenance : Indonésie
Prix : Près de 445 $ la lb

« Kopi » est le mot indonésien pour désigner le café. « Luwak », celui pour désigner la civette. Cette dernière ressemble un peu à un blaireau. C’est à cause de cet animal qu’aujourd’hui nous pouvons goûter à un des cafés les plus chers au monde.

Cette petite bestiole se nourrit des baies de café mûres. Incapable d’en digérer les grains, elle les élimine intacts en faisant ses besoins. C’est une réaction chimique, lors du passage des grains dans le système digestif de celle-ci, qui est à l’origine de ce goût unique de caramel et de chocolat.

La production demande beaucoup de travail. Les excréments de la civette sont récoltés, soigneusement lavés et séchés au soleil, avant d’être légèrement torréfiés. Ce qui en fait le café le plus cher au monde. Dû à son prix faramineux, sa rareté et sa faible demande, il nous est difficilement envisageable d’en tenir.

Le Bourbon Pointu

Provenance : Île de la Réunion
Prix : Près de 80 $ la lb

Ce café a été découvert en 1771 à la Réunion, anciennement appelée l’île Bourbon. Il  fut grandement apprécié à la cour de Louis XV et considéré comme l’un des plus grands crus mondiaux par les connaisseurs. Cultivé dans les meilleurs terroirs du volcan « Piton des neiges » avant d’être quasiment décimée en 1880.

Un projet de relance de la culture est définitivement entrepris en août 2002 grâce à des Japonais qui avaient visité l’Île en 1999. Il est donc encore un peu méconnu. Mais ceux qui ont eu la chance de goûter ce café y détectent un arôme de fruits comme l’orange, la mandarine et le litchi.

Son prix est donc dû à sa rareté ainsi qu’à une jeune et faible productivité, en plus d’être récolté manuellement avec grand soin par une cueillette sélective à maturité optimale.

Malheureusement, comme pour le Kopi Luwak, il nous est difficilement envisageable d’en tenir.

Le Blue Mountain

Provenance : Jamaïque
Prix : Près de 50 $ la lb

Cette appellation est due à l’endroit où les caféiers y sont cultivés : un reflet bleu renvoyé par les montagnes vues à distance. Ces montagnes occupent le tiers de l’île de la Jamaïque.

Il est cultivé à une altitude de 600 m à 1500 m dans les froides brumes des Blue Mountains, lui conférant une exotique saveur aussi unique qu’exquise. Certains y décèleront un délicat arôme de noisettes tandis que d’autres y décèleront plutôt un arôme chocolaté.

Mais même avec son goût délicat, unique et son amertume quasi inexistante, il n’est pas, à mon humble avis, LE meilleur café. Son prix est surtout dû à la quantité produite versus la grande demande, venant en grande majorité des Japonais.

Il vous est possible de vous en procurer en petite quantité –> ici

Le Kona d’Hawaii

Provenance : Hawaii
Prix : Près de 30 $ la lb

Ce dernier est LE meilleur café, selon moi.

Cultivé uniquement sur les pentes des volcans Mauna Loa et Hualalai sur l’île d’Hawaii, le célèbre café Kona se distingue par sa délicate saveur. Certains y décèlent des notes de cannelle et de noix tandis que d’autres, comme moi,  y retrouvent des notes de fruits rouges et de cacao. En plus d’être dénué d’amertume, son goût riche et velouté vous séduira.

Le ramassage à la main donne aux agriculteurs la possibilité d’examiner de près la qualité des cerises de café. Ces derniers produisent entre 16 000 et 24 000 sacs par année environ, ce qui en fait un café difficile à se procurer.

Il reste tout de même, selon moi, le meilleur rapport « qualité/prix ».

Il vous est possible de vous en procurer en petite quantité –> ici

*********

En conclusion, quel que soit votre choix, méfiez-vous toujours des imitations comme les « Mélanges », « Blend » ou autre, contenants ces cafés d’importation supérieure. Il est facile de les démasquer, juste en comparant le prix. Ceux-ci contiennent généralement environ 10 % du véritable café d’exception et sont mélangés à du robusta qui est plus riche en caféine et moins goûteux que les arabicas.

4 réflexions au sujet de “Quelques cafés d’importation supérieure”

  1. Bonjour,j’imagine que vous devez recevoir dla demande pour le « Bourbon pointu »Mais je me demandais quand meme si vous en aviez de disponible et si oui,combien ca coute ! Merci de m’avoir lu et bonne journée!!

    Répondre
    • Bonjour Jeanique,

      Malheureusement, non. Sauf si vous connaissez quelqu’un qui possède un caféier. Nous en avons un, mais dû aux conditions climatiques du Québec qui ne sont pas favorables, notre caféier – avec un peu de chance – en produit seulement quelques-unes par année.

      Bonne chance dans vos recherches!

      Répondre

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00$

La période de test de notre nouveau site est terminée. Veuillez commander sur notre site régulier à partir de maintenant et merci !